Back to top

Traces sans voix

18 sep 2018 - 14 oct 2018 (09:00 - 18:00)
Type d'événement: 
Événements spéciaux
Public: 
Adultes , Jeunes adultes, Familles, Écoles
Langue de l’événement: 
Néerlandais
Anglais
Français
Allemand

La Maison de l’histoire européenne est aussi la vôtre. Les points de vue des spectateurs y ont autant leur place que l’exposition montée par les jeunes participants du Lab Europa Worskshop à Osnabrück. Un espace entier est à votre disposition, chers visiteurs. Nous vous invitons chaleureusement à remplir les vitrines, vidées à cet effet. Les murs sont là pour accueillir vos histoires. Des cartes mentales attendent vos contributions autour des thèmes de l’exposition « Traces sans voix ». Partagez vos pertes et projetez vos espoirs. Une bande dessinée participative permet également de relier les mémoires de chacun de manière créative.

TRACES SANS VOIX : Perspectives de jeunes Européens sur la guerre et la paix

Comment exposer l’absence dans un musée ? En suivant les chemins qu’ont suivis les souvenirs et la mémoire. C’est ce qu’ont fait 17 jeunes originaires de différentes parties du continent européen en assemblant des objets qui évoquent, pour chacun d'entre eux, une histoire personnelle et collective sur la guerre et la paix en Europe.  

En réfléchissant à la guerre comme génératrice d’absence et de perte, ce groupe a tenté d’aborder les thèmes de l’absence, de la douleur, de la mémoire et de l’espoir. L’artiste Guglielmo Manenti a réussi à donner une voix à ces objets, en traduisant leurs histoires dans des illustrations.

Par cette contribution, le groupe de jeunes espère inviter à l’ouverture d’un nouveau dialogue sur la promesse d’une Europe en paix.

Ce projet est l’aboutissement du dialogue interculturel entre les participants de l’atelier « Lab History » qui a eu lieu à Osnabrück en Allemagne, du 16 au 26 août, dans le cadre de l’Année européenne du Patrimoine culturel.

Ce projet répond à l'une des missions primordiales de la Maison de l’histoire européenne : offrir un espace à de multiples perspectives, qui permette aux Européens de comparer et de confronter leurs diverses mémoires d’un passé partagé. Mettre cet espace à la disposition des jeunes, en première instance, pour leur permettre d'exprimer leurs réflexions sur le passé et leurs espoirs pour le futur est un geste symbolique – un premier pas vers une polyphonie de voix en développement au sein de notre musée.  

Le projet est le résultat d'une collaboration entre le "Museumquartier Osnabrück" le " Gestapokeller and Augustaschacht Memorial Sites" et la Maison de l'histoire européenne.

L'exposition est ouverte du 18 septembre au 14 octobre à l'étage entresol de la Maison de l'histoire européenne.

Vous trouverez plus d'information, des interviews et des images de l'exposition sur nos réseaux sociaux.

 

Image © Guglielmo Manenti

GALLERY

Dossiers des ressources