Back to top

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

La maison de l'Histoire européenne rouvre ses portes avec une nouvelle vitrine intitulée «Documenter le Covid»

19 juin 2020

18 juin 2020 – La Maison de l'histoire européenne, musée situé à Bruxelles, a rouvert ses portes au public avec une nouvelle vitrine rassemblant des objets provenant de toute l'Europe intitulée «Documenter le Covid». La sélection d'objets choisie illustre le profond impact social, économique et culturel provoqué par la pandémie, ainsi que les thèmes communs de solidarité, d'espoir et de résilience durant cette période. Parmi les objets, sont présentés une grande bannière de l'école n ° 16 de Schaerbeek à Bruxelles, un masque de protection imprimé en 3D de Bulgarie ainsi qu’un parapluie noir utilisé durant les manifestations qui se sont déroulées en Pologne. Dans le cadre de l'offre aux visiteurs du Parlement européen, le Parlamentarium et Station Europe ont également rouvert au public. Les visites dans les trois lieux sont gratuites.

«Nous sommes ravis d'accueillir à nouveau les visiteurs dans notre musée. Au cours des derniers mois, notre équipe a recueilli des témoignages et des objets qui expriment le renforcement des liens sociaux et de la créativité face à l'adversité. Nous sommes impatients de présenter ces objets, de partager des histoires et d’échanger avec nos visiteurs sur leurs espoirs et leur vie pendant la pandémie.» — La directrice du musée, Constanze Itzel

Afin d’offrir une visite en toute sécurité, le musée a enrichi son offre et adopté une série de mesures :

Les visiteurs peuvent écouter les audioguides en français, néerlandais, anglais et allemand sur leurs propres appareils mobiles équipés de leurs propres écouteurs. Les tablettes interactives sont toujours disponibles en 24 langues et seront désinfectées après chaque utilisation.

Les masques sont obligatoires pour tous les visiteurs de plus de 12 ans.

Les visites sont autorisées pour les visiteurs individuels ou les petits groupes faisant partie du même ménage. La réservation est obligatoire. Plus d'informations sur le site.