Back to top

L'EUROPE EN RUINE

1914, un tournant pour l'Europe. Que ce soit sur le plan politique, économique ou culturel, l'Europe avait atteint une position de prédominance à l'échelon mondial.

Et pourtant, le déclenchement de la Première Guerre mondiale, la première guerre industrielle de masse, a causé des destructions sans précédents sur les champs de bataille et pour la société dans son ensemble. Ces quatre années ont ébranlé les fondements mêmes de l'Europe, l'entraînant dans un conflit mondial d'une ampleur jusqu'alors inconnue.

Cette catastrophe a été le détonateur du siècle le plus meurtrier de l'histoire de l'Europe, et ses effets traumatisants ont eu des incidences profondes sur la mémoire européenne.

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, d'anciens empires ont été démembrés et de nouveaux États créés. Le pacifisme et l'idée de l'unification européenne ont pris de l'ampleur.

La Seconde Guerre mondiale est souvent décrite comme une "guerre totale", sans distinction entre soldats et civils. Des millions de personnes ont été victimes des exécutions de masse, des déportations, de la famine, du travail forcé, des camps de concentration et des bombardements.

Entrance to Europe in ruins - third floor

PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

Le déclenchement de la Première Guerre mondiale, la première guerre industrielle de masse, a causé des destructions sans précédents sur les champs de bataille et pour la société dans son ensemble. Ces quatre années ont ébranlé les fondements mêmes de l'Europe, l'entraînant dans un conflit mondial d'une ampleur jusqu'alors inconnue.

Cette catastrophe a été le détonateur du siècle le plus meurtrier de l'histoire de l'Europe, et ses effets traumatisants ont eu des incidences profondes sur la mémoire européenne.

TOTALITARISME ET DÉMOCRATIE

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, d'anciens empires ont été démembrés et de nouveaux États créés. Le pacifisme et l'idée de l'unification européenne ont pris de l'ampleur.

Des démocraties parlementaires fleurissaient partout en Europe, tandis que l'Union soviétique devenait la première dictature communiste. Néanmoins, en 1939, la plupart de ces démocraties avaient échoué et la plupart des Européens vivaient dans des régimes autoritaires ou totalitaires qui contrôlaient d'une main de fer la vie publique et privée et limitaient les libertés individuelles.

Les nazis prennent le pouvoir en 1933 et instaurent un régime totalitaire, proclamant la supériorité biologique de la race aryenne, appelée à dominer l'Europe. Les Juifs sont accusés d'être la cause des problèmes de l'Allemagne et de tramer un complot pour s'emparer du monde.

DEUXIÈME GUERRE MONDIALE

La Seconde Guerre mondiale est souvent décrite comme une "guerre totale", sans distinction entre soldats et civils. Des millions de personnes ont été victimes des exécutions de masse, des déportations, de la famine, du travail forcé, des camps de concentration et des bombardements.

Sous le régime nazi, des millions de personnes ont été assassinées dans le cadre d'une politique systématique de purification sociale et ethnique. À la fois dans son échelle et dans sa forme bureaucratique, le génocide des Juifs européens est devenu un événement sans égal dans l'histoire. Entre les feux croisés du national-socialisme et du stalinisme, la guerre était particulièrement brutale en Europe centrale et orientale.

L'ŒUVRE DE LA DESTRUCTION

On estime à 60 millions le nombre de personnes qui ont trouvé la mort pendant la Seconde Guerre mondiale, dont près des deux tiers étaient des civils. Les chiffres seuls ne suffisent cependant pas à rendre compte, dans toute leur étendue, des drames personnels en jeu ou des retombées désastreuses de ces événements sur diverses catégories de la population. Les objets exposés ici racontent les destins personnels qui se cachent derrière les faits historiques et ils nous mettent au défi de réfléchir à la façon dont un être humain peut surmonter des traumatismes et des pertes d'une telle ampleur.